Actualité sur la Chine

Des victimes de la pollution industrielle descendent actuellement dans la rue, en Chine. Les « émeutes vertes » continuent dans ce pays de plus d’un milliard d’habitants. La dernière a éclaté dans la province côtière de Fujian.

« Des milliers d’habitants de Fengwei protestaient contre la pollution occasionnée par une tannerie et une raffinerie de pétrole, qui auraient empoisonné l’eau et provoqué des cancers de l’estomac et de l’œsophage », rapporte le journal « Figaro » ce jour. Après une manifestation pacifique, devant le peu d’écoute des autorités, les protestataires ont pris des officiels en otages, avant que la pression de la police ne déclenche les affrontements. Il y aurait eu des tirs d’intimidation et des dizaines de blessés.

Ce cas n’est pas isolé. A Hunan, au centre de la Chine, par exemple, des parents bloquaient les routes et les accès à des édifices publics. Plus de 2 000 enfants, dans cette ville, vivant près d’usines métallurgiques auraient été empoisonnés au plomb. Heureusement que dans ces différentes régions, les usines mises en cause ont été fermées par précaution, des patrons arrêtés, et les autorités ont promis de faire toute la lumière sur ces taux anormalement élevés de plomb dans le sang des enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *